Comment bien éclairer une œuvre d'art ?




Un éclairage approprié d'une œuvre d'art peut faire toute la différence lorsqu'il s'agit de l'exposer.


Le tableau qui vous a ému aux larmes, une photo qui tous les jours vous emmène vers un voyage différent, un dessin qui vous fait réfléchir, chacun de ceux -là n'auront peut-être pas le même effet sur vous s'ils sont toujours baignés d'ombre ou inondé de soleil.


L'éclairage est destiné à placer votre art au centre de la scène. Avec des techniques d'éclairage appropriées, vos œuvres d'art peuvent être admirées en toute sécurité et de manière optimale sans crainte de les abîmer.




"Si vous suivez nos conseils d'éclairage, vos œuvres d'art seront toujours mises en valeur de la meilleure façon possible."








1- Tenez compte de l'éclairage et de la longévité


La principale préoccupation dans le choix d'un éclairage approprié est de déterminer les conditions qui préserveront le mieux l'œuvre d'art. Les préférences esthétiques doivent être une considération secondaire.


Des choix d'éclairage agressifs peuvent souvent causer des dommages dus à la chaleur et à la lumière, entraînant souvent une déformation permanente des couleurs et une fragilité du support.


- Évitez d'exposer les œuvres d'art à la lumière directe du soleil. La lumière ultraviolette et les rayons infrarouges peuvent provoquer une décoloration. Il existe aujourd'hui chez vos encadreurs, des verres dits "verre musée" ou "verre lunette" qui protègent vos œuvres, cet investissement supplémentaire peut faire toute la différence.


- Ne laissez pas la lumière faire directement face aux œuvres d'art. Cela protégera vos œuvres d'art contre les dommages causés par la chaleur. Nous vous recommandons de pas passer votre éclairage en angle droit vis-à-vis de votre œuvre, un petit angle de 15 à 30° est idéal.


- Surtout, évitez l'éclairage fluorescent. Il émet un niveau élevé d'énergie ultraviolette, ce qui accélère la décoloration et déforme la couleur de l'œuvre d’art.


- Pour vérifier s'il y a des dommages causés par la chaleur, placez votre main entre l'œuvre et la source lumineuse. Si vous sentez la chaleur de la lumière, la source lumineuse est assurément trop proche.



2- Faites attention aux différents types d’éclairage



En général, l'éclairage des œuvres d'art doit être trois fois plus lumineux que le reste de l'éclairage de la pièce. Pour ce faire, il faut utiliser l'intensité ou l'ambiance appropriée. Pour que les couleurs de l'œuvre d'art soient représentées avec précision, recherchez des pourcentages élevés d'IRC (indice de rendu des couleurs) dans vos lampes. Plus ils sont proches de 100 %, plus les couleurs

paraîtront vibrantes. Considérez les options suivantes pour l'éclairage des œuvres d'art.


LED : Les LED ont une longue durée de vie et dégagent peu de rayons ultraviolets et de chaleur. Elles constituent une bonne option si l'espace disponible entre l'œuvre d'art et la source de lumière est limité.

Elles sont disponibles en températures de couleur chaudes et froides.


Halogène : Les lampes halogènes donnent un ton plus froid mais génèrent des niveaux de chaleur plus élevés. Gardez-les à une distance sûre de l'œuvre d'art.


Incandescentes : Les lampes à incandescence produisent une lueur chaude et réconfortante. Cela dit, les éclairages à incandescence traditionnels sont à éviter car ils diffusent une lumière trop chaude. Elles sont également relativement inefficaces par rapport aux LED.




3- Des supports spécifiques nécessitent souvent un éclairage spécifique


Lorsque vous éclairez une œuvre d'art, l'angle suggéré pour la lumière est de 30 degrés. Cela réduira tout éblouissement ou réflexion et couvrira l'œuvre d'art d'une lumière suffisante.

Pour éviter les ombres portées avec un cadre plus grand, ajoutez 5 degrés à l'angle. Pour accentuer la texture d'une peinture, soustrayez 5 degrés.


Rails d'éclairage

Les systèmes de rails d'éclairage ont évolué au fil des ans et présentent désormais des itérations élégantes et minimalistes. Associés aux bonnes lampes, ils remplissent la même fonction que les lampes d'appoint.

De plus, ils sont beaucoup plus faciles à installer et permettent une flexibilité future si vous décidez de changer les œuvres d'art que vous exposez. Avec l'éclairage sur rail, vous pouvez facilement faire glisser les ampoules ou même les enlever, ce qui signifie qu'un minimum d'efforts est nécessaire si vous changez d'avis.


Wall Washer

Cette technique crée une large distribution de lumière et c’est un mode d'éclairage préféré des collections d'art contemporain. Il suit la théorie selon laquelle si un mur est éclairé de manière uniforme, alors rien d'autre n'a vraiment besoin d'être ajusté. Par-dessus tout, sa flexibilité intégrée permet d'ajouter, de retirer ou de déplacer les œuvres d'art à l'avenir.

Applique tableau Les lampes à tableau sont des appareils montés sur le mur ou directement sur les cadres des œuvres d'art. En utilisant des lampes de faible puissance, elles fournissent une source de lumière proche de l'œuvre d'art. Cela crée un affichage intime, encourageant les spectateurs à s'approcher et crée un sentiment d'intimité avec l'œuvre d’art.



4- K pour Kelvin, j'en fais quoi ?

Parlons de la chaleur de l'éclairage désormais pour vous aider à choisir. Pour une lumière proche de celle du jour, selon votre préférence on vous conseillera une lumière située entre 5 et 6000 kelvin. Attention toutefois, lorsque l’on éclaire son intérieur avec ces températures diffusée par LED, perçu comme agressif, choisissez des petits points plutôt que de grands ensembles. Si votre intérieur est clair, attention à l'effet bloc opératoire. Pour retrouver l’ambiance chaude des halogènes et lampes incandescentes, c’est le 2700K qui s’en rapproche le plus, mais qui peut jaunir un peu trop ce que l’on veut éclairer et altérer ce que l’artiste a souhaité représenté ou reproduire. Avoué que ça serait dommage ... Nous sommes plutôt partant pour des éclairages différenciés qui sont la meilleure solution pour créer vraiment une scénographie de lumière pour sublimer vos œuvres et mobiliers.

On choisira par exemple une lumière à 4000 K, pour mettre en valeur un mobilier ancien, une sculpture de pierre ou de bois. Pour une œuvre où la couleur prend beaucoup de place, on choisir un luminaire plutôt autour de 3000 k pour la voir baigner dans un blanc chaud, proche de la lumière naturelle. On choisir la led aux lumière les plus froides au dessus de 5000 k, pour une sculpture contemporaine par exemple, surtout si elle est couplée à une plante verte ! 🌿💐🌳



5 S'approcher et se rapprocher.

Après avoir choisi le bon mode d'éclairage pour votre œuvre d'art et l'avoir installé, vérifiez s'il éclaire bien votre œuvre de près et de loin. Dans certains cas, une œuvre d'art bien éclairée de près peut ne pas avoir le même effet lorsqu'elle est vue de loin. Cela peut être dû à sa taille et à sa texture, et peut-être même au cadre qui la contient. On changera alors l'angle de projection pour trouver l'ajustement parfait.


En fin de compte, tout comme l'art lui-même, l'éclairage esthétique est soumis à la discrétion et au goût de chaque collectionneur. L'essentiel demeure le même : vous faire plaisir !

18 vues1 commentaire